LE PRINCE JEAN

 

De nationalité luxembourgeoise, frère du Grand-Duc Henri, le Prince Jean, né en 1957, est Président fondateur de Mea Aqua, holding qui détient 100% des parts de la société WSSA (« Water Solutions Southern Africa »).

 

Carrière

 

Début 1987, le Prince Jean rejoint le cabinet américain de conseil en stratégie Booz Allen & Hamilton, où il se spécialise dans le secteur financier. A partir de 1991, il commence à développer ses propres activités à l’international et le conseil en financement structuré en Chine, en Asie centrale, au Moyen et Proche Orient et en Afrique du Sud.
Il est engagé en 1997 par Suez-Lyonnaise des Eaux à la suite de la fusion de la Suez avec la Société Générale de Belgique pour prendre la direction du département du développement international.
Au cours de sa carrière au sein du groupe Suez, il a été successivement Vice-Président et Directeur en charge du développement international de Suez et responsable de la stratégie de Degrémont. Il est membre pendant dix ans du Comité exécutif de Degrémont.
En 2006, il rachète WSSA, la filiale sud-africaine de Suez Environnement, et crée Mea Aqua, société qui développe des activités de traitement de l’eau en Afrique du Sud ainsi que dans le reste de l’Afrique et au Moyen-Orient. En 2013, Mea Aqua emploie, à travers ses différentes filiales, environ 2000 personnes en Afrique Australe avec des projets récents en Australie.

 

Education

 

Le Prince Jean a suivi une scolarité au Luxembourg, en Suisse mais aussi en France où il a passé le baccalauréat.
En 1978, le Prince Jean rentre à l’Académie royale militaire de Sandhurst en Grande-Bretagne, dont il est diplômé. Il devient capitaine de l’armée luxembourgeoise en 1979.
Le Prince Jean poursuit ensuite ses études à l’Université de Genève et à la Webster University à Genève, avant d’être engagé en tant qu’analyste financier dans le cabinet du président de la société W.R. Grace à New York, conglomérat diversifié actif dans le monde entier. Il passera notamment 6 mois dans l’équipe de la Commission (Grace Commission) créée par le président Reagan (1983) pour assainir le budget fédéral américain.
Après quatre ans passés aux États-Unis, le Prince Jean rentre en Europe où il obtient en décembre 1986 un MBA à l’Institut européen d’administration des affaires (INSEAD) à Fontainebleau, en France.

 

Loisirs

 

Le Prince Jean pratique le ski, la voile et le tennis. Il est aussi un passionné d’aéromodélisme, de chasse, d’équitation.